• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Cinq unités EA au Salon de l'agriculture

Sur le thème du changement climatique, des chercheurs EA viennent à la rencontre du public et des professionnels à travers trois espaces consacrés à l’atténuation, l’adaptation et la production.

L'Inra au Salon International de l'Agriculture 2015 (21 février - 1er mars). Visiteurs attentifs sur le stand.. © © INRA, NICOLAS Bertrand
Mis à jour le 26/02/2015
Publié le 24/02/2015

L'Unité AgroClim présente sur le stand Inra une station agroclimatique de mesure et la présentation du réseau national Inra, ainsi qu'un service climatique d’impact, la VeilleAgroClimatique.

L'Unité Agroécologie illustre l’importance des microorganismes du sol, et de leur diversité, dans l’émission de gaz à effet de serre en particulier N2O. Le module principal est un module interactif sur lequel les visiteurs placent des vaches dans un pré. Des capteurs détectent la densité de vaches et renvoient sur un écran informatique l’effet de cette densité sur la communauté de bactéries dénitrifiantes et donc sur l’émission de N2O versus N2. Deux modules complémentaires sont présentés : un jeu interactif sur un écran tactile fait prendre conscience au joueur que la diversité des microorganismes du sol impacte la croissance de plantes, et donc la capture du C atmosphérique dans le sol via la plante, mais aussi les émissions de C depuis le sol. Ce double flux impacte le bilan émission/capture du gaz à effet de serre CO2. Lla présentation de rhizotrons (issus de leur plateforme de phénotypage à haute densité) permet la visualisation de racines de légumineuses présentant des mycorhizes et des nodules (respectivement associations symbiotiques avec des champignons et des bactéries) et l’impact de ces symbioses sur la croissance des plantes et leur développement racinaire.

L'Unité Écologie fonctionnelle et écotoxicologie des agroécosystèmes (ECOSYS) présente un dispositif de mesure par eddy covariance : il permet de mesurer directement au-dessus du couvert végétal les échanges de CO2 et de vapeur d’eau en continu. Il y a également un système de mesure en conditions contrôlées qui permet de mesurer l’accumulation de gaz à effet de serre à la suite d’un apport de fertilisant par exemple. Enfin, une carte interactive montre les données obtenues par les deux précédents systèmes qui sont ensuite traitées et permettent de générer des cartes d’émissions à différentes échelles.

Les interviews de Denis Lousteau et de Jean-Pierre Lagouarde de l'Unité Interactions sol plante atmosphère (ISPA) sur le stand Inra sont en ligne dans le dossier consacré au « Changement climatique & agriculture : comprendre, s’adapter, innover » : www.inra.fr/Grand-public/Rechauffement-climatique/Tous-les-dossiers/Stand-SIA-2015-Changement-climatique-et-agriculture/Mesure-des-flux-de-GES

Sur le stand, ISPA présente la mesure et l’analyse des gaz à effet de serre (Icos) et l’observation de la phénologie (Europhen), ainsi que l’observation par satellite du cycle de l’eau dans le sol et la végétation.

Le Laboratoire de Biotechnologie de l’environnement (LBE) a installé sur le stand Inra un réacteur pilote de digestion anaérobie en voie sèche pour traitement des résidus agricoles, des réacteurs bio-électrochimiques, et une maquette d’une installation de méthanisation à la ferme.

Rendez-vous sur le stand de l'Inra, Hall 4, allée B, stand n° 120.

En présence du ministre Stéphane Le Foll, le colloque Inra organisé par Guy Richard sur "le sol : services et usages", a réuni environ 170 personnes le 24 février dernier. Revivez le colloque grâce aux vidéos prochainement disponibles sur le web Inra.

En savoir plus

Sur le changement climatique : quiz en ligne

Sur les sols : plaquette