• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Transfert de compétences sur le développement de systèmes d’information

Une collaboration a été initiée entre l'OSUC (Observatoire des Sciences de l’Univers en région Centre), la société Geohyd et l'unité Inra INFOSOL d'Orléans ayant abouti à la création du Système d'Information du service national d’observation des tourbières (SNO-T) actuellement en test.

Prélèvement en tourbière.. © Inra, BEHR Patrick
Mis à jour le 27/03/2019
Publié le 26/03/2019

Une longue expérience du développement logiciel des SI

Les Systèmes d’observation et d’expérimentation au long terme pour la recherche en environnement (SOERE) sont des dispositifs pérennes mis en place par les communautés scientifiques et supportés par l'état qui ont pour vocation d'étudier dans la durée les processus des systèmes environnementaux afin de fournir des outils pour une gestion maîtrisée de l’environnement au service de la société et des générations futures. Pour cela, il est indispensable de disposer de données fiables, répétées régulièrement sur des durées longues et acquises dans le cadre de protocoles expérimentaux évoluant peu. Il y a donc un enjeu fort à organiser de manière unifiée le dépôt, la sauvegarde et la restitution des données en provenance des SOERE. C'est la raison qui a conduit l'Inra en 2009 à créer le dispositif écoinformatique ORE qui repose sur une cellule opérationnelle située dans l'unité INFOSOL en charge du développement logiciel des systèmes d’information (SI) des SOERE. Chaque SI est ainsi composé d'un noyau logiciel supportant les fonctionnalités communes aux SI des SOERE et d’un plugin dont les fonctionnalités sont propres à chaque SOERE.

Qu'est-ce que le SNO-T ?

Le service national d’observatoire Tourbières (SNO-T) est une infrastructure de recherche basée sur l’observation et la modélisation du fonctionnement des tourbières tempérées soumises aux perturbations climatiques et anthropiques. Il est composé de 4 sites instrumentés pour y observer et modéliser les flux de carbone entre l’atmosphère et le sol. Les données acquises sur ces sites sont actuellement présentes chez les scientifiques en charge des expérimentations mais ne sont pas encore disponibles dans un SI permettant leur centralisation, sauvegarde et téléchargement. Dans le cadre d’un partenariat régional, des tentatives de construction d’un SI avaient été initiées en 2014 avec la société Geohyd sans pour autant aboutir à un SI fonctionnel. En 2016, l’appui de l’Inra a été sollicité en s’appuyant sur l'expérience de la cellule écoinformatique d’InfoSol. Une collaboration a donc été initiée afin d’adapter le noyau logiciel et le plugin dédié aux SOERE F-ORE-T.

Un SI fonctionnel pour déposer, insérer et extraire les données des tourbières

Le recrutement par le SNO-T d’un CDD et à son détachement à InfoSol, a permis l’adaptation du noyau logiciel aux besoins du SNO-T. Les développements informatiques déjà réalisés pour l’intégration des données de tour à flux du SOERE F-ORE-T de l’Inra ont été utilisés pour le SI des tourbières. Parallèlement, les développements réalisés pour le SNO-T pouvant répondre à un besoin sur un SOERE Inra (notamment le SOERE F-ORE-T) ont été intégrés.

De même, l’appropriation des outils par le CDD a permis d’aider au test et au débogage du noyau logiciel. Cette collaboration a donc servi aux deux parties : le SNO-T disposant désormais d’un SI fonctionnel permettant aux utilisateurs de déposer, insérer et extraire les données en téléchargement, et la cellule écoInformatique ayant éprouvé ses solutions et ainsi démontré la généricité de ses développements.

La collaboration reste active entre les deux partenaires qui poursuivent les échanges et l’amélioration des outils de gestion des données des ORE. Le SNO-T continuera a bénéficié du support logiciel concernant le noyau logiciel utilisé par son SI.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Centre(s) associé(s) :
Val de Loire

En savoir plus

 SI SNO-T

L’ambition du SNO Tourbières est de créer une synergie de compétences scientifiques multi et interdisciplinaires autour de 4 sites instrumentés (Bernadouze (Midi-Pyrénées), Frasne (Doubs), La Guette (Cher) et de Landemarais (Ille-et-Vilaine)) pour y observer et modéliser les flux de carbone entre l’atmosphère et le sol.

Le SNO Tourbières a aussi pour mission de mettre en place et à disposition une base de données qualifiées sur les flux de carbone et de développer des expérimentations par l’implémentation de protocoles de manipulation de la température et du niveau de la nappe d’eau.

>> https://www.sno-tourbieres.cnrs.fr/

 Site du système d'information

>> https://data-snot.cnrs.fr/snot/login.jsf 

Tourbière ?

Une tourbière est une zone humide caractérisée par l'accumulation progressive de la tourbe, un sol caractérisé par sa très forte teneur en matière organique, peu ou pas décomposée, d'origine végétale.