• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

ReMIX- Un projet pour promouvoir les cultures associées en Europe

Financé à hauteur de 5 millions d’euros pour 4 ans dans le cadre du programme européen H2020, ReMIX (Redesigning European cropping systems based on species MIXtures) est un projet qui vise à concevoir des systèmes de cultures durables et diversifiés en Europe, basés sur des associations céréales-légumineuses.

. © Inra
Mis à jour le 14/12/2018
Publié le 04/06/2018

Concevoir des systèmes de cultures plus résilients face aux enjeux alimentaires, sanitaires, économiques, écologiques et climatiques, et moins dépendants des intrants extérieurs (engrais chimiques, pesticides…) représente un enjeu majeur pour l’agriculture européenne. En se basant sur les principes de l’agroécologie, notamment sur les avantages des associations d’espèces, notamment les céréales et légumineuses à graines, le projet ReMIX cherche à apporter des réponses opérationnelles pour améliorer la durabilité des systèmes de culture européens.

Une approche interdisciplinaire et multi-acteurs

Le projet ReMIX est coordonné par l’Inra et mobilise 23 partenaires européens associés à un partenaire chinois pour œuvrer à un même objectif : proposer des solutions multi-performantes, via les cultures associées, qui soient adaptées aux principales cultures européennes, et aux différentes conditions pédoclimatiques de ce continent, aussi bien en agriculture conventionnelle que biologique.

Pour cela, les équipes impliquées dans le projet ReMIX travaillent conjointement sur plusieurs fronts :

  • Décrypter les interactions plante-plante pour optimiser l’usage des ressources (eau, azote, carbone, lumière)
  • Analyser et modéliser l’influence des mélanges d’espèces sur le développement des agents pathogènes, ravageurs et plantes adventices afin de proposer des stratégies limitant les pertes de récolte
  • Analyser le rôle des mélanges d’espèces pour améliorer la production de services écosystémiques
  • Créer de nouvelles méthodes de sélection et de phénotypage en développant des outils adaptés aux mélanges d’espèces
  • Identifier parmi les ressources génétiques existantes du matériel végétal innovant (lignées et variétés) qui soit adapté aux mélanges d’espèces
  • Développer des règles d’assemblage d’espèces qui soient génériques pour garantir une production efficace en utilisant des modèles de simulation
  • Développer de nouveaux itinéraires techniques pour optimiser la performance des mélanges d’espèces
  • Optimiser les paramètres et spécifications des machines agricoles pour la récolte et la séparation des espèces récoltées en mélange
  • Développer une boîte à outils pour les agriculteurs et conseillers agricoles à travers notamment des fiches techniques et la conception d’un jeu sérieux
  • Réduire les facteurs techniques, économiques et sociologiques freinant l’adoption des mélanges d’espèces par les agriculteurs d’une part et plus largement par les acteurs des filières agroalimentaires

Pour atteindre ces objectifs, le projet ReMIX s’appuie sur une approche interdisciplinaire et multi-acteurs permettant d’identifier les besoins des utilisateurs finaux, en s’appuyant sur la co-conception d’expérimentations en stations et dans les exploitations agricoles de pratiques agricoles innovantes et efficaces, intégrant l’évaluation de nouvelles variétés et des ressources génétiques, afin de promouvoir une production de bon niveau, résiliente et respectueuse de l’environnement.

11 plateformes européennes d’apprentissage multi-acteurs et participatives

Ouvertes aux agriculteurs mais aussi au public lors de journées dédiées, ces plateformes sont organisées dans plusieurs pays pour concevoir et évaluer des associations de cultures adaptées aux contextes locaux. L'ambition est d'impliquer une communauté d'acteurs : agriculteurs, conseillers, constructeurs de matériels, techniciens de coopératives et ingénieurs d’instituts techniques, acteurs de la collecte et de la transformation, et des chercheurs du projet ReMIX, Ont déjà été mis en place :

● des ateliers participatifs régionaux pour prendre en compte les avis et contraintes de chacun des acteurs et déterminer les associations de cultures qui posent le plus de questions et qui nécessitent donc d’être testées ;

● des plateformes d’essais chez plusieurs acteurs du territoire pour évaluer en conditions réelles les mélanges d'espèces et les modalités pratiques d'association (technique et date de semis, fertilisation, désherbage, etc.).

Contact : laurent.bedoussac@inra.fr

Un consortium de 23 partenaires européens et un partenaire chinois

ReMIX rassemble 23 partenaires européens et un partenaire chinois. Neuf unités de recherche Inra sont impliquées. Coordonné par Jean-Noël Aubertot (INRA, UMR AGIR Agroécologie Innovation et Territoires, Toulouse) et Eric Justes (CIRAD, UMR SYSTEM, Montpellier) ce projet est financé à hauteur de 5 millions d’euros pour 4 ans, dans le cadre du programme européen H2020.

Site web : www.ReMIX-Intercrops.eu

Suivez l’actualité du projet sur twitter  Linkedin Facebook

. © Inra
© Inra